Co-infections VIH et virus de l’hépatite

« Hépatite » est le terme médical désignant une inflammation du foie, aiguë ou chronique. L’hépatite peut être due à un virus (virus de l’hépatite A, B, C ou Delta…), mais aussi à l’alcool, ou encore à des médicaments. Une hépatite grave peut conduire à la destruction du foie et à la nécessité d’une greffe d’un nouveau foie.

De nombreuses personnes atteintes par le VIH sont également infectées par un ou plusieurs virus des hépatites : virus de l’hépatite B (VHB), C (VHC) et éventuellement Delta (VHD). Le virus Delta n’est jamais présent seul : pour être atteint par le virus Delta, il faut aussi être atteint par le virus de l’hépatite B.

De nombreuses personnes sont atteintes par les virus des hépatites sans le savoir. Chez les personnes infectées par le VIH, le dépistage des virus des hépatites est très important. En effet, la connaissance de l’existence d’une hépatite peut permettre une adaptation du traitement, à la fois contre le VIH et contre l’hépatite.

Par ailleurs, le VIH accélère la progression des hépatites, et à l’inverse, les hépatites peuvent aggraver des problèmes liés au VIH ou à ses traitements.