Comprendre mon bilan biologique : Le nombre de lymphocytes CD4 +

Les cellules CD4+ sont des cellules nécessaires au bon fonctionnement du système immunitaire. Au cours de l’infection par le VIH, le virus se sert de ces cellules pour se multiplier.

Le nombre de cellules CD4+, c’est-à-dire le nombre de cellules CD4+ par mm3 de sang, constitue un indicateur de l’état du système immunitaire et de la progression de l’infection par le VIH.

Quelques repères

· Le nombre de cellules CD4+ moyen chez une personne non infectée par le VIH varie de 500 à 1200 CD4+/mm3.

· Chez une personne atteinte par le VIH ne suivant pas de traitement antirétroviral, le nombre de cellules CD4+ va généralement baisser progressivement. La vitesse de diminution dépend d’une personne à l’autre.

· A ce jour, le nombre de cellules CD4+ constitue un indicateur pour la décision de commencer un traitement contre le VIH. En 2006, on considérait qu’il fallait envisager un traitement antirétroviral dès que le nombre de cellules CD4+ devenait inférieur à 350/mm3.

· Un nombre de cellules CD4+ inférieur à 200/mm3 est considéré comme bas : il nécessite la mise en place de traitements préventifs contre certaines infections opportunistes.

· Après mise en route d’un traitement antirétroviral, le nombre de cellules CD4+ doit remonter progressivement. Tout au long du traitement, le nombre de cellules CD4+ sera mesuré régulièrement.