Comprendre le VIH et le SIDA

Le VIH ou Virus de l’Immunodéficience Humaine

Un virus est un micro-organisme responsable d’infections virales. Il a besoin d’une cellule d’un être vivant pour se multiplier. Cette cellule est dite cellule-hôte, car le virus va en utiliser tous les composants nécessaires à sa réplication. Le fonctionnement normal de la cellule est en quelque sorte détourné par le virus.

Le VIH est le micro-organisme infectieux responsable du SIDA.

Dans le corps humain, la principale cible du VIH est le système immunitaire (système de défense de l’organisme contre les agressions), et ses principales cellules-hôtes sont les globules blancs de type CD4+ (ou cellules CD4+, ou lymphocytes CD4+, ou T4+). Les cellules CD4+ sont des cellules très importantes pour le bon fonctionnement du système immunitaire.

Le SIDA ou Syndrome d’Immunodéficience Acquise

Le SIDA est un syndrome, c’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’un symptôme isolé mais d’un ensemble de symptômes et de maladies.

L’immunodéficience fait référence à une insuffisance du système immunitaire, c’est-à-dire du système de défense de l’organisme. Le corps se défend moins bien contre les agressions extérieures, il est fragilisé.
Des infections et/ou des maladies dites « opportunistes » (qui profitent de l’état de faiblesse de l’organisme) peuvent se développer. Face à des infections habituellement peu graves pour une personne non atteinte par le VIH, la personne souffrant du VIH devient vulnérable.

L’immunodéficience est dit « acquise ».
C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’une maladie héréditaire de naissance, mais bien d’une maladie contractée à un moment donné de la vie.