Ma trousse à pharmacie

Préparez votre trousse à pharmacie de voyage avec votre médecin traitant.

Emportez la quantité de médicaments nécessaire, voire supérieure au nécessaire (marge de sécurité), dont vous aurez besoin pour suivre vos traitements antirétroviraux pendant votre séjour.

Emportez également une quantité suffisante des éventuels autres médicaments que vous prenez de manière chronique.

Une fois sur place, il ne vous sera probablement pas facile de vous procurer des médicaments si vous en avez besoin.

Dans tous les cas, n’achetez jamais de médicaments ailleurs que dans un centre de santé. La contrefaçon est très active dans certains pays.

L’idéal est d’être parfaitement autonome et d’emporter tout ce qui vous sera ou pourrait vous être nécessaire.

Si vous avez des traitements nécessitant une conservation au frais, pensez à acheter une petite glacière de voyage .

Petites listes de médicaments pouvant être utiles en voyage :
– médicaments contre la douleur : antalgiques et antispasmodiques ;

– anti-nauséeux ;

– anti-diarrhéiques ;

– désinfectant, antibiotique en crème/gel, pansements et compresses stériles ;

– crème solaire, pour les destinations ensoleillées ;

– anti-moustiques, si vous vous rendez dans une zone où sévit le paludisme ;

– préservatifs et gel à base d’eau.

Le changement d’alimentation à lui seul, quelle que soit la destination et/ou les conditions d’hygiène du pays visité, peut perturber la digestion (« tourista », ou diarrhée du voyageur). Demandez à votre médecin quels sont les désinfectants et pansements intestinaux que vous pouvez prendre sans risque d’interaction avec votre traitement antirétroviral.