Métabolisme des graisses et des sucres

Les anomalies du métabolisme des graisses

Le VIH et/ou les traitements antirétroviraux peuvent être associés à des anomalies du métabolisme des graisses (ou lipides). Ils peuvent entraîner :

– une augmentation de la concentration dans le sang des graisses de type triglycérides (ou TG), appelée hypertriglycéridémie : TG supérieurs à 1,5 ou 2 g/l ;

– une augmentation de la concentration dans le sang du cholestérol, appelée hypercholestérolémie. Cette augmentation peut être liée à l’augmentation d’un certain type de cholestérol : le cholestérol « LDL » (LDL > 2,2 g/l soit 5,7 mmol/l) ou « mauvais cholestérol » (le LDL cholestérol élevé est associé à un risque cardiovasculaire plus élevé). On peut aussi observer une diminution d’un autre type de cholestérol dit cholestérol « HDL » (HDL < 0,35 g/l soit 0,9 mmol/l) ou « bon cholestérol » : un cholestérol HDL supérieur ou égal à 0,6 g/ l de sang est considéré comme un facteur protecteur de risque cardiovasculaire.

Ces anomalies, non correctement détectées et non prises en charge, constituent un facteur de risque de maladie cardiovasculaire. Il est donc important d’avoir un suivi biologique régulier.
Pour interpréter votre bilan, il est important de vous référer aux normes de votre laboratoire d’analyses. Elles peuvent varier suivant les méthodes, techniques et système de notation employés.

Pour en savoir plus, parlez-en avec votre médecin.

Les anomalies du métabolisme des sucres

Les personnes atteintes par le VIH et traitées par antirétroviraux ont plus de risque de développer des troubles du métabolisme des sucres que les personnes non infectées par le VIH.

L’indicateur pour le métabolisme des sucres est la glycémie, ou taux de glucose (sucre) dans le sang. Dans l’organisme, l’hormone responsable de la régulation de la glycémie est l’insuline.

Chez les personnes atteintes par le VIH, la glycémie est régulièrement mesurée.

Pour interpréter votre bilan, il est important de vous référer aux normes de votre laboratoire d’analyses. Elles peuvent varier suivant les méthodes, techniques et système de notation employés.