Numération de la formule sanguine (NFS) ou Hémogramme

Cet examen permet d’estimer le nombre de cellules de différents types – globules blancs, globules rouges, plaquettes – dans le sang. Ainsi, il permet de détecter d’éventuelles anomalies : anémies (diminution de l’hémoglobine), infections…

Les globules blancs (ou leucocytes) sont les cellules responsables du système de défense de l’organisme. Il existe plusieurs types de globules blancs : les lymphocytes (dont les lymphocytes CD4+), les polynucléaires (neutrophiles, éosinophiles, basophiles) ou encore les monocytes. Lorsque le nombre de neutrophiles diminue trop, on parle de neutropénie.

Les plaquettes sont les éléments permettant d’éviter le risque d’hémorragie. Un déficit en plaquettes ou un excès en plaquettes peut rendre le sang soit trop fluide, soit trop épais, et nécessiter la mise en place d’un traitement pour éviter hémorragies ou caillots sanguins.

Les globules rouges (ou hématies) contiennent l’hémoglobine, la substance responsable du transfert de l’oxygène dans le sang. Lorsque le taux d’hémoglobine baisse trop, on parle d’anémie. L’anémie se traduit notamment par de la fatigue et par des difficultés à respirer (impression de souffle court).

Certains médicaments antirétroviraux peuvent entraîner des anémies ou des neutropénies.

Pour interpréter votre bilan, il est important de vous référer aux normes de votre laboratoire d’analyses. Elles peuvent varier suivant les méthodes, techniques et systèmes de notation employés.