Soigner les maux quotidiens : troubles digestifs

Les traitements antirétroviraux peuvent provoquer des troubles digestifs : diarrhées, selles molles, maux de ventre, ballonnements, flatulences, mais aussi nausées (envie de vomir, mal au cœur) et vomissements.

Aux effets indésirables des traitements antirétroviraux peuvent éventuellement s’ajouter d’autres causes :

– traitements autres que les antirétroviraux (notamment pour les maladies opportunistes) qui peuvent aussi avoir des effets indésirables au niveau digestif ;
– infections digestives (salmonelles, Campylobacter, shigelloses, Yersinia, certains parasites) qui provoquent aussi le même type de symptômes.

Certains médicaments peuvent être utilisés pour limiter ces effets :

– les anti-nauséeux (ou anti-émétiques) et les anti-diarrhéiques ;

– les pansements digestifs, diminuant l’acidité de l’estomac et tapissant l’intestin d’un film protecteur

Attention ! La plupart des traitements des troubles digestifs sont accessibles sans ordonnance dans les pharmacies. Cependant, en raison du risque d’interactions avec les médicaments antirétroviraux, il est préférable que vous preniez l’avis d’un professionnel de santé avant d’utiliser ces médicaments.
En particulier, les pansements digestifs peuvent diminuer l’absorption des médicaments antirétroviraux, et donc leur efficacité lorsqu’ils sont pris en même temps ou dans les heures qui suivent ou précèdent la prise du traitement. Il est donc indispensable de demander l’avis de médecin ou de votre pharmacien.

Les troubles digestifs ne sont généralement pas graves. Mais s’ils s’inscrivent dans la durée, ils peuvent miner le moral et la vie quotidienne, diminuer l’appétit, faire perdre du poids et affaiblir votre organisme. Ne les subissez pas sans rien faire.

Des consultations de diététique et des compléments nutritionnels peuvent aider à lutter contre les troubles digestifs et l’affaiblissement qu’ils engendrent.

Dans tous les cas, il est très important de maintenir une alimentation aussi équilibrée que possible et de boire en quantité suffisante (eau, thé léger…) pour éviter la déshydratation liée aux diarrhées.

Si vous avez du mal à manger suffisamment, il existe des boissons, des plats et des crèmes dessert vendus en pharmacie et sur ordonnance, spécifiquement prévus pour compléter l’apport quotidien en vitamines et nutriments (protéines) nécessaires à votre organisme.