Le traitement d’urgence

En tant que personne atteinte par le VIH, vous devez connaître l’existence du traitement d’urgence. En cas d’exposition au risque de transmission du VIH (rupture de préservatif, prise de risque, etc.), il est possible de prendre un traitement qui réduit les risques de contamination par le VIH chez une personne séronégative.

Ce traitement doit être commencé au plus tôt après la prise de risque (si possible dans les 4 heures qui suivent le rapport) et 48 heures au plus tard après l’exposition au risque.

La recommandation est donc de se rendre aux urgences de l’hôpital le plus proche et de signaler immédiatement le motif de la consultation.

Ce traitement est une multithérapie d’antirétroviraux (les mêmes médicaments que ceux utilisés chez les personnes séropositives), à prendre pendant 4 semaines.
Des tests de dépistage, programmés à différents moments, permettront de vérifier le statut sérologique de la personne.

En tant que personne séropositive, si vous pensez qu’un de vos partenaires séronégatifs a été exposé à un risque de transmission du VIH, vous ne devez pas hésiter à le renseigner sur l’existence de ce traitement d’urgence.

Il est également utile que vous l’accompagniez aux urgences d’un hôpital, pour que le médecin puisse connaître votre situation médicale.
Si vous ne souhaitez pas accompagner votre partenaire, donnez-lui des informations sur votre situation : prenez-vous un traitement ? Si oui lequel ? Avez-vous une charge virale plasmatique indétectable ou pas ? Avez-vous des résistances identifiées à certains médicaments ? Ces informations permettront au médecin d’évaluer la meilleure prise en charge pour votre partenaire.